Primaire de la droite : le match se rééquilibre entre Juppé et Sarkozy

Alors qu’il ne reste plus que cinq mois pour que soit organisé la primaire de la droite, le duel entre Alain Juppé qui chute dans les sondages et son adversaire Nicolas Sarkozy qui se rattrape progressivement en se servant de sa fonction de Président du parti alors qu’il est savamment critiqué par ses adversaires.

En fait, d’après le baromètre Ipsos recommandé par Le Point, dévoilé lundi, M. Juppé engrange le plus grand nombre d’opinions favorables avec 49%, M. Sarkozy quant à lui reprend de la vitesse avec 31%.

Mais si les l’ancien chef de l’État reprend du terrain c’est surtout parcequ’il est apprécié par les sceptiques du parti le créditant de 6 points de plus au point d’atteindre 68 %, alors que l’ex premier ministre lui est à 70 % des sondages, ce dernier ayant perdu 3 points.

Mais rien n’est gagné pour l’instant, car parmi leurs rivaux, deux se distinguent à savoir Bruno Le Maire, et François Fillon. Le député de Paris se trouve juste à trois points de Nicolas Sarkozy grâce à sa popularité chez les membres LR, avec une progression de 3 points et 38 % des français le préfèrent d’ailleurs.

Quant à Bruno Le Maire, est impopulaire chez les français au point de se retrouver à 29 %, mais il obtient 4 points des membres LR avec 57 %.

Categories

Découvrez aussi