Philippines : Manille attend l’arrivée de Hagupit, qui a fait 23 morts

Considéré comme tempête tropicale, l’ex puissant typhon devrait arriver à Manille ce lundi.

lipPlusieurs millions d’habitants de Manille se préparent lundi à recevoir des assauts de Hagupit, typhon relayé au rang de tempête qui déferle depuis trois jours sur l’archipel de façon régulière meurtri par les intempéries destructrices entrainant la mort de 23 personnes et détruisant de nombreuses maisons.

Hagupit qui est considéré comme supertyphon quand il se formait dans l’océan Pacifique était passé à la catégorie typhon quand il est arrivé sur terre samedi dans l’est de l’archipel. Lundi, le typhon a été rétrogradé à la catégorie tempête tropicale. Dans la nuit, des vents ont connu une baisse de puissance (85km/h) alors que la tempête se trouvait à une centaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale.

Organisation des évacuations en cours…

Dans l’agglomération de Manille, peuplée par 12 millions d’habitants, plusieurs évacuations organisées étaient en cours. « Nous sommes en état d’alerte » a lancé Joseph Estrada, maire de la ville de Manille qui dispose de deux millions d’habitants. « Nous sommes inquiétés par les inondations ».

Plusieurs personnes en majorité habitants des bidonvilles situés sur le littoral ou à proximité de fleuves se sont abritées dans les écoles et des centres d’accueil mis à disposition par les autorités. » J’ai très peur, chaque fois qu’une tempête doit arriver, ce qu’il nous reste à faire est d’évacuer » expliquait Soledad Papauran, 60 ans.

Les établissements scolaires étaient fermés, la Bourse et plusieurs bureaux. Les fonctionnaires ont été invités à rester chez eux pendant que plusieurs vols commerciaux ont été annulés de rester.

Les autorités du pays s’attendent au pire

Craignant une répétition de la désolation laissée par le super typhon Haiyan il ya un an, les autorités avaient à partir vendredi donné l’ordre à plusieurs millions de philippins de trouver refuge dans les églises, les écoles et les gymnases. Haiyan avait entraîné la mort de 7 350 morts le 8 novembre 2013, après avoir ravagé particulièrement les régions de l’est.

Venez à notre aide !!!

Après avoir touché la terre samedi soir, Hagupit était suivi de rafales de vents soufflant à 210 km/h, ce qui fait d’elle la plus grande tempête qui frappe l’archipel cette année. Plusieurs maisons ont disparue dans les localités esseulées, des pylônes électriques ont été arrachés de terre, des coulées de boue ont coupé les routes et plusieurs villes ont été inondées par les eaux atteignant les deux mètres de hauteur.

La croix rouge évoque la mort de 23 personnes qui ont péri dans les intempéries dont 18 sur l’île orientale de Samar.

Categories

Découvrez aussi