La Fed tacle JPMorgan et donne avantage aux banques classiques

jLa Réserve fédérale américaine (Fed) a infligé une sanction à la première banque du pays et a opté pour les banques traditionnelles.

La banque centrale a présenté mardi 9 décembre une règle qui impose aux huit grandes banques américaines, parmi lesquelles Goldman Sachs, Citigroup, Bank of America, Wells Fargo et Morgan Stanley, d’affermir davantage leur matelas de sécurité.

Ces banques, qui ont déjà levé des milliards de dollars depuis la crise pour se renforcer, doivent avoir une marge de fonds propres additionnels de 1% à 4,5% de leurs avoirs risqués. L’objectif étant qu’ils aient la possibilité d’effacer les pertes en cas de crise nécessairement demandé l’aide des subventions.

JPMorgan davantage affaiblie

JPMorgan, dont les activités sont compliquées (banque de détail, opérations de courtage, conseil financier…), serait la plus touchée rien qu’en voyant sa taille, d’après la Fed.

Il est sensé de penser que la banque devrait avoir des fonds propres égaux à 11,5% de ses actifs, selon Marianne Lake, la directrice financière qui s’est exprimée lors d’une conférence à New York 10 décembre.

Les fonds de la banque sont évalués actuellement par les analystes à 163 milliards, soit 10,1% de ses avoirs. Pour se respecter la nouvelle règle, l’ancien premier élève de Wall Street devrait donc lever un peu plus de 22 milliards de dollars.

Utiliser les bénéfices

« Ce n’est pas totalement une surprise », indique Marianne Lake. D’après des sources proches de l’établissement, JPMorgan ne projette pas augmenter son capital. Elle serait en train d’étudier d’autres pistes, d’après la même source, en ajoutant que la banque se conformerait aux règles dans deux ans et demi.

L’une des options consisterait de puiser dans ses gros bénéfices, d’après le courtier RBC Capital Markets, qui juge que la banque devrait réaliser en moyenne 23 milliards de dollars de profits par an sur la période 2015-2019. L’an passé JPMorgan a engrangé près de 18 milliards de dollars de bénéfices malgré une amende de 13 milliards de dollars.

Categories

Découvrez aussi