eur

Inflation zéro en 2015: il y a un potentiel risque de déflationniste

eurMercredi, Michel Sapin, ministre français des finances a déclaré que les prévisions montrent qu’il y aura zéro inflation en France en 2015. Cette prévision de zéro inflation intervient après celle des 0.9% annoncés en automne dans le projet du budget 2015. De façon plus précise, cela veut dire que les prix vont augmenter lentement en France. Cette annonce ne réjouit par tout le monde.

En effet c’est un bon plan pour les consommateurs mais par contre ça peut être un cauchemar pour les finances publiques, d’après Mathieu Plane, directeur adjoint du département analyse et prévision de l’Observatoire français des conjonctures économiques.

Ce taux d’inflation revu à la baisse est-t-il surprenant ?

Pas du tout, cela est dû à deux principaux faits : en premier lieux, la baisse des tarifs des produits pétroliers qui contribuent à hauteur de 4.2% dans le panier de la consommation utilisé pour mesurer l’inflation en France.

Cette baisse des tarifs des produits pétroliers justifie donc une baisse de l’inflation annuelle d’environ 0.6 point. Au moment où les prévisions se faisaient lors de l’établissement du budget de 2015 en automne dernier, le baril valait environ 100 dollars et aujourd’hui il est à 60 dollars donc cette baisse est plutôt logique et elle va entrainer l’amélioration du pouvoir d’achat des français.

Pourquoi le ministre pense que ça aura un effet «d’une brutalité considérable» sur les finances publiques?
Tout simplement parce qu’il n’est pas facile d’effectuer des économies sur les dépenses publiques lorsque les prix sont bas. Par contre, une inflation nulle peut avoir un effet positif sur la charge de la dette publique en diminuant encore le taux intérêt payés par l’Etat.

Categories

Découvrez aussi