An exterior view of the Zaporizhzhya nuclear power plant is seen in the town of Enerhodar

Incident dans une centrale nucléaire en Ukraine

Un réacteur de la centrale de Zaporijia dans l’est de l’Ukraine est arrêté depuis la semaine passée. Un banal incident électrique explique les autorités du pays de Tchernobyl, en proie à une guerre.

kC’est un incident qui a entraîné l’arrêt d’un réacteur nucléaire de la centrale de Zaporijia, ont admis les autorités ukrainiennes vendredi. Un court-circuit s’est produit vendredi passé et le réacteur pourrait être remis en marche d’ici le 5 décembre, a lancé le ministre de l’Energie Volodymyr Demtchichine.

« Le court-circuit s’est produit au niveau du troisième réacteur de la centrale de Zaporijia, dans le dispositif de sortie électrique. Il n’est nullement lié au réacteur», a précisé le ministre. En France, l’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) a expliqué qu’aucune «radioactivité inhabituelle» n’avait été identifiée autour de la centrale.

Centrale nucléaire exposée…

Même s’il est sans gravité, l’incident nucléaire qui s’était produit dans le pays de Tchernobyl qui avait connu la catastrophe nucléaire civile la plus importante de l’histoire et dont une partie du pays est en guerre peut susciter des inquiétudes. Au mois d’aout, l’organisation écologique Greenpeance avait averti sur le fait que la centrale de Zaporijia était exposée aux bombardements.

Plus grande centrale d’Europe, comprenant six réacteurs de 1000 mégawatts (en France, Gravelines, dans le Nord, a six réacteurs de 950 MW), Zaporijia se trouve à 190 kilomètres à l’ouest de Donetsk, le fief des séparatistes prorusses.

Le 3e réacteur touché par le court-circuit a été lancé en 1986, l’année où Tchernobyl avait connu une catastrophe. Concut par les soviétiques, il n’est ni compatible à la génération ni à la technologie de Tchernobyl, c’est un réacteur à eau sous pression qui fonctionne sur la base des réacteurs d’EDF. Pour l’instant, les autorités ukrainiennes voudraient rapidement fournir de l’électricité.

Les combats dans le Donbas n’arrangent pas les choses…

La division de fait d’une partie du Donbass, la principale région qui produit le charbon de l’Ukraine, rend difficile l’approvisionnement énergétique du pays. Avec l’arrivée de l’hiver, la situation sur le front électrique est forte. Le parc nucléaire composé de 15 réacteurs fournit quant à lui 44 % de l’électricité du pays, donc le fait que l’un d’entre eux ne marche pas prive potentiellement de près de 3 % de ses besoins.

Categories

Découvrez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *